dimanche 23 octobre 2016

Retour après 5 ans d’absence : Nar Touré prêt contre Malick Niang

Nar Touré Le Démolisseur 

O
n aurait juré que Nar Touré a mis un terme à sa carrière pour être resté 5 ans sans nouer le nguimb. Mais l’héritier de Toubabou Dior se signale pour exprimer le désir d’en découdre avec Malick Niang (Yoff).

Le dernier combat, d’ailleurs victorieux, de Nar Touré, remonte au 18 mars 2011. Ce jour-là, le chef de file de l’école de lutte Toubabou Dior avait battu Ablaye Wade de l’école de lutte Mor Fadam. Avant cette victoire, il avait fait mordre la poussière à Yaram Guèye de Rock Energie.
De 2011 à 2016, ça fait cinq années de plus et quatre saisons blanches d’affilée. 
Nar Touré est vraiment hors course. Mais il refuse de raccrocher. La lutte est dans le sang. Il doit poursuivre l’héritage de son défunt père. «Je suis prêt à en découdre avec Malick Niang. Depuis 2011 que je suis aux Etats-Unis, je ne cesse de m’entraîner. Je fais aussi de la boxe. Donc Malick Niang ne peut pas m’inquiéter. C’est un adversaire comme tant d’autres. Notre affrontement fera des étincelles», déclare-t-il, depuis les Etats-Unis où il est établi pour des études et le job. 
Nar a donc un lourd fardeau à porter : perpétuer l’héritage du père. Il doit honorer son défunt papa. Avait-il le ndigueul (autorisation) du papa pour rester dans l’arène ? «Nar avait l’avis de son papa avant son décès. On ne lui interdit pas de continuer sa carrière. D’ailleurs, personne ne va le faire parce que c’est un fils de lutteur. Donc, la lutte est dans le sang. Il va poursuivre sa carrière sans problème», éclaircit un de ses proches collaborateurs. 
Surnommé par Sunu Lamb le Démolisseur de l’arène, Nar Touré a de bonnes dispositions physiques pour revenir en force. Reste à savoir s’il ne va pas décevoir son monde.

Abdoulaye DEMBÉLÉ

Aucun commentaire: