samedi 13 février 2016

Et Si On En Parlait: Le mea-culpa du commandant Abéhi

C
es gens jouaient à un jeu dangereux lorsqu’ils appelaient au soulèvement populaire et encourageaient à la tuerie en Côte d’Ivoire.
Pris comme des «rats», ils font un semblant de mea-culpa. Too late!

Koné Mamadou, New-York (USA)

Aucun commentaire: