vendredi 8 janvier 2016

Garga Mbossé Vs Boy Niang 2: Bataille de jeunes Loups le 13 mars 2016

Garga Mbossé (Door Doraate)
Boy Niang 2 (Boy Niang)




















L
e promoteur «Gros Bras», Pape Abdou Fall a déjà entamé la nouvelle saison de lutte 2015-2016 en montant un combat de jeunes Loups très intéressant, du point de vue des enjeux. Il s’agit de Garga Mbossé (Door Dooraat) qui en découdra avec Boy Niang 2 (école de lutte Boy Niang) le 13 mars 2016 au stade Demba Diop...

Choc aux relents de vengeance ?
Si Boy Niang 2 avait été battu par Zoss, frère ainé de Garga Mbossé (8 juillet 2012), certainement qu’il n’accepterait pas que le jeune frère du show man le batte aussi. Bien au contraire. Et c’est là où les choses vont se compliquer car Garga Mbossé qui ne voudra point «salir» non plus la victoire de Zoss, viendra avec les arguments qu’il faut pour également chercher à épingler le scalp du fils de De Gaulle sur son tableau de chasse.
Double Less 2 l’adversaire commun
Par ailleurs dans leur parcours respectif, Garga Mbossé et Boy Niang 2 ont connu des fortunes diverses face à Double Less 2 (école de lutte Balla Gaye) le seul adversaire commun qu’ils ont croisé. Le coéquipier de Balla Gaye 2 avait terrassé Garga Mbossé avec la manière le 12 février 2011, mais se fera stopper et éconduire par Boy Niang 2 la saison suivante soit le 9 avril 2012.
Mais «comparaison n’est pas raison» fait savoir l’adage, car ici (dans l’arène) chaque combat a sa propre physionomie. Donc il serait très hasardeux, voire maladroit de juger un lutteur sur une précédente prestation ayant abouti à une éclatante victoire ou une incroyable défaite.
Mais le promoteur PAF aura su choisir les deux antagonistes qui livreront certainement un combat très épique la saison prochaine comme ils avaient su le faire lors de leur précédente sortie respective.
Pour rappel, Garga Mbossé avait dompté Lac Rose le Cobra de Fass le 5 janvier 2014 tandis que Boy Niang 2 avait disposé de Baye Mandione le Fou de Guëm Sa Bopp le 23 février de la même année.

Koné Mamadou, New York (USA)

Aucun commentaire: