samedi 17 octobre 2015

Mystique dans l'arène: Quelle importance?

Boy Ambulant
C
’est vrai que la lutte sénégalaise est très particulière. C’est apparemment le seul sport au monde qui se pratique sans la moindre protection. Pas de gant, et malgré l’admission du protège-dents, les uns et les autres refusent de l’utiliser. Mais le volet mystique semble prendre le pas sur tout...
Certains lutteurs se présentent parfois dans l’arène comme de véritables sorciers, des démons. Alors on se demande s’ils sont  sorciers ou sportifs.
Celui-ci se fait appeler Boy Ambulant. Il a pris près de 20 minutes à se préparer mystiquement avant son combat.
Malgré cette tonne de bizarreries sur le corps, il a été lamentablement tabassé et cloué au sol par son adversaire moins porté sur le mystique et autres pratiques cabalistiques. 
Alors, il faut arrêter avec ces choses d’un autre siècle et se concentrer résolument sur l’aspect sportif.
Mbeur, sans un bon entraînement, une belle technique de combat et de la détermination, le sorcier du quartier, ou le plus grand marabout du village ne saurait faire gagner le moindre combat.

Koné Mamadou, New York (USA)

Aucun commentaire: