mercredi 30 septembre 2015

Tyson, Yékini, Baboye : Mbeurs, allez à la retraite, évitez le ridicule !

Tyson, Yékini et Baboye. Des icônes de la lutte sénégalaise
T
rès franchement, Tyson (Boul Faalé), Yékini (Ndakaru) et Babboye (Pulaar) doivent faire valoir leur droit à la retraite. Ces lutteurs ont fait leur temps. Ils ont servi le sport, ils ont même servi de vitrine pour le Sénégal. Mais il faut savoir se retirer comme certains l’ont fait...

          Boy Kaïré (Soumbédioune), Lac 1 (Walo) pour ne citer que ceux-là, ont dénoué leur nguimb. Mais continuent de servir la lutte d’une autre manière. Comme ceux cités plus haut, ils ont aussi écrit à leur manière, l’histoire de la lutte avec frappe.
Baboye a débuté sa carrière vers les années 1993, Tyson en 1995 et Yékini vers 1997. Le chemin a été long et exaltant pour eux tout comme les amateurs qui ne juraient que par leur nom. 
Mais aujourd’hui, il faut savoir se retirer et laisser la place aux jeunes. Cela ne sert vraiment à rien de lutter avec des adversaires qui portaient encore des couches avec un biberon dans la bouche lorsque Yékini, Tyson et Baboye remplissaient déjà Demba Diop pour des combats.
En témoignage, les amateurs ont suivi le combat Ablaye Ndiaye (Ndakaru) Vs Khadim Ndiaye 1 (Thiaroye-sur-Mer) déroulé le 30 mars 2014, sachant en avance qui serait le vainqueur.
Mais si c’est juste pour une question de sou qu’ils s’agrippent toujours au nguimb, il faudra rappeler qu’ils ont eu les plus gros cachets de l’époque et auront suffisamment amassé et investi pour vivre à l’aise aujourd’hui.
          Tyson, Yékini, Baboye, vous avez été des grands. Des road makers, des références, des idoles et même des demi-dieux pour certains. Mais l’heure est venue de se retirer. Evitez le ridicule et sortez par la grande porte pour servir la lutte autrement.

Koné Mamadou, New York (USA)

Aucun commentaire: