lundi 3 août 2015

Roi des arènes : Ce titre qui manque tant à Fass

Couronnement de Gris Bordeaux comme 3ème Tigre de Fass
D
e Mbaye Guèye (1er Tigre), passant par son frère Moustapha Guèye (2ème Tigre) jusqu’à Gris Bordeaux (3ème Tigre), l’écurie Fass n’a jamais abrité de Roi des arènes malgré leur lignée de Tigres. Aujourd’hui, à tout prix, ils veulent le sceptre de l’arène...

Pourtant deux (2) Tigres ont eu l’opportunité de croiser le Roi Yékini en son temps. Mais ces tentatives ont été vaines avec Tapha Guèye et Gris Bordeaux qui ont échoué face à Yakhya Diop. Aujourd’hui, plus que jamais, le souhait de l’écurie Fass, c’est d’obtenir ce titre de Roi des arènes. Le calcul aujourd’hui, c’est de rencontrer Bombardier que Gris Bordeaux avait d’ailleurs battu et vomi par le passé.
Retour sur la saga des Tigres de Fass
Tout commença avec Mbaye Guèye. Il fut courageux, téméraire au combat. Voilà pourquoi il avait été surnommé le Tigre de Fass. Mais mis à la retraite en 1987, il fallait un successeur digne de confiance. C’est son jeune frère Moustapha Guèye qui prit le flambeau et s’illustra lui aussi de fort belle manière dans les années 1990. Avec son slogan «J’attaque, je cogne, je gagne», Tapha Guèye sera lui aussi surnommé 2ème Tigre de Fass et Mozart de la lutte avec frappe grâce à sa grosse technicité. Mais Tapha Guèye ne put s’imposer comme Roi des arènes jusqu’à sa retraite. Vint Gris Bordeaux le 3ème Tigre qui lui, n’a ni la technicité de Tapha encore moins la combativité de Mbaye Guèye. Mais il fallait un successeur, un poids lourd, il était là.
Mordant la poussière lui aussi face au Roi Yékini le 26 juillet 2009, Eumeu Sène (Tay Shinger) et Modou Lô (Rock Energie) l’avaient carrément éloigné du titre de Roi des arènes. Il était traité dans un passé récent comme étant le Tigre le moins performant de Fass, un Tigre par défaut !
Un choc Gris Bordeaux / Bombardier est-il opportun ?
Bombardier Vs Gris Bordeaux le 22 juillet 2007
Voilà que le jeune Balla Gaye 2 (école de lutte Balla Gaye), un lutteur jadis banalisé par Gris Bordeaux qui lui disait d’aller faire ses preuves avant de venir le croiser, brouille les cartes. Le Lion de Guédiawaye dans sa conquête, dévore d’abord Tapha Guèye, mentor de Gris Bordeaux, avant d’arracher le sceptre de l’arène à un Yékini vieillissant en 2012. Le Lion à son tour subira les foudres de Bombardier (Mbour Bombardier), ancien Roi des arènes, qui reprend le trône en 2014, soit 10 ans après. Du coup, les Fassois veulent revenir.
Leur souhait, c’est un combat Gris Bordeaux / Bombardier, oubliant qu’après avoir battu le B52 le 22 juillet 2007, Gris Bordeaux a toujours refusé un combat revanche, il avait aussi vomi le Mbourois qu’il ne voulait plus voir.
Même s’il a signé une victoire sur Tyson (Boul Faalé) qui est un adversaire commun aux deux, un choc Gris Bordeaux / Bombardier n’est point opportun aujourd’hui, dû au parcours chaotique du 3ème Tigre de Fass qui peine dans l’arène. Balla Gaye 2 fait partie de ses adversaires du moment, pas le B52 car le choc le plus indiqué et le plus logique à ce jour, c’est bien Eumeu Sène / Bombardier.
Fass, considérée comme l’Université de la lutte, ou l’une des plus grandes écuries du pays, devra encore patienter avant d’aller à la conquête du titre de Roi des arènes.

Koné Mamadou, New York (USA)

Aucun commentaire: