samedi 23 mai 2015

Les lutteurs, nouvelles locomotives de l’athlétisme sénégalais ?

Cooptés pour le meeting d'athlétisme de Dakar
Bismi Ndoye (Lutteur, rugbyman et athlète)
E
n collaboration avec les responsables de la Fédération sénégalaise d’athlétisme (FSA), Khadim Gadiaga, président de l’association des lutteurs en activité du Sénégal a dévoilé une liste de lutteurs devant prendre part au meeting d’athlétisme du samedi 23 mai 2015 au stade Léopold Sédar Senghor. Si ces gens en nguimb et la FSA se comprennent, cela pourrait insuffler un nouvel air à l’athlétisme sénégalais...

          Si pour le lancer du marteau, Malick Niang, Balla Diouf, Bismi Ndoye, Less 2, Elton, Mamady Ndiaye, Yaram 2 et Boy Nar ont été retenus, par contre, d’après le président Gadiaga, la FSA entend, après le meeting, faire une descente dans les écuries pour chercher d’autres lutteurs et les initier au lancer du marteau, javelot, disque et poids.
Les lutteurs, une aubaine pour la FSA ?
         Cela pourrait être une aubaine pour la FSA et tout le Sénégal si ces lutteurs devenaient pluridisciplinaires en pratiquant et la lutte et une autre activité sportive. Ces «Goliath» de 90, 120, voire 145 kg pourraient apporter un plus à la discipline afin de représenter dignement le pays lors des joutes africaines et mondiales.
Participation aux JO 2016 ?
          En 2013, Issa Pouye (Thiaroye-sur-Mer) et Bismi Ndoye (Soumbédioune) étaient inscrits au lancer du poids, du marteau. Et sous la houlette des coachs Amadou Diouf et Nicolas, ils avaient effectué quelques entraînements et Bismi Ndoye avait lancé un appel aux autres lutteurs : «Je lance un appel à tous les autres lutteurs de venir se joindre à nous. Nous ne devons pas seulement nous cantonner dans une seule discipline qui est la lutte quand on sait qu’on a des atouts pour faire autre chose» faisait savoir Bismi Ndoye qui poursuivait «En lancer du poids de 7 kg, le record national est 16m35, nous pourrions le battre très prochainement. Le record du monde est 22m en la même discipline. Si nous assimilons très vite les techniques, nous pourrions aller défendre les intérêts du pays en Afrique, même aux Jeux Olympiques».
Lutteurs du Sénégal, potentiels champions olympiques
          Les prochains JO seront au Brésil en 2016 et les Mbeur pourraient faire partie des athlètes cooptés. Quant à Bismi Ndoye le Bison de Soumbédioune, il est pluridimensionnel car après la lutte, il pratique le rugby. Ce colosse de 1m90 pour 140 kg est le pilier de l’équipe Diambar, plusieurs fois championne du Sénégal et maintenant, il fait de l’athlétisme. C’est ce qui est conseillé car le Sénégal dispose d’un véritable grenier d’athlètes parmi ces milliers de lutteurs qui pourraient faire la boxe, le judo, le lancer du javelot, du disque, du marteau et du poids.

Koné Mamadou, New York (USA)