samedi 28 mars 2015

Pour qui sonne le glas ?

Balla Gaye 2 / Eumeu Sène: Le 5 avril 2015
Balla Gaye 2 Vs Eumeu Sène
O
h qu’il sera très malheureux celui qui perdra le combat du 5 avril. Balla Gaye 2 (école de lutte Balla Gaye) et Eumeu Sène (écurie Tay Shinger) n’ont pas droit à l’erreur, car ils sortent de défaite. Une autre défaite de suite est synonyme de descente aux enfers...

31 janvier 2014 : Modou Lô stoppe le «Fou»
Le chef de file de Tay Shinger était resté invaincu depuis le 4 février 2007 après sa défaite par décision médicale face à Khadim Ndiaye (Thiaroye-sur-mer). Mieux, il avait orchestré un véritable ravage parmi ses pairs en battant successivement Balla Gaye 2 (8 février 2009), le Fassois Gris Bordeaux (6 mars 2011) et Le Walo Walo Lac 2 (8 avril 2012). Mais Kharagne Lô (Rock Energie) l’a freiné le 31 janvier 2014 après cinq (5) années de règne sans partage.
8 juin 2014 : Bombardier détrône Balla Gaye 2
De même pour Balla Gaye 2 le Lion de Guédiawaye. Après sa défaite devant Eumeu Sène le 8 février 2009, il avait lui aussi signé une série macabre dans l’arène en accrochant le scalp de nombreux adversaires à son nguimb.
Tapha Guèye (3 mai 2009), Modou Lô (21 mars 2010), Balla Bèye 2 (1er août 2010), Tyson (Boul Faalé) 31 juillet 2011, Yékini (Ndakaru) le 22 avril 2012 et Tapha Tine (Baol Mbollo) le 2 juin 2013. Mais le fils de Double Less s’inclinera lamentablement le 8 juin 2014 face à Bombardier (Mbour).
Le B52 met ainsi fin à 5 années d’invincibilité en lui arrachant de surcroit le titre de Roi des arènes conquis sur Yékini peu de temps avant (22 avril 2012).
Qui pour la 2ème défaite consécutive ?
Ni Balla Gaye 2, ni Eumeu ne voudra tomber le 5 avril, alors qu’il faut forcement un vainqueur et un vaincu. Bien qu’un second revers de suite ne sonnera certainement pas le glas du perdant, mais entachera gravement sa carrière.

Koné Mamadou, New York (USA)