vendredi 14 novembre 2014

Choix de l’adversaire

Et si Balla Gaye 2 s’était encore trompé !
Balla Gaye 2 (Archives)

Le 4 avril 2015, Balla Gaye 2 (Ecole de lutte Balla Gaye) rencontrera Eumeu Sène (Ecurie Tay Shinger). Le combat monté par le GFM Entertainment du ministre Youssou Ndour, est un remake d’autant plus que les deux lutteurs ont mené le premier duel le 8 février 2009 avec à la clé, une victoire du chef de file de Tay Shinger. Mais la question que les uns et les autres se posent, concerne le choix de l’adversaire. «Balla Gaye 2 s’est-il encore trompé ?»...
2009 : Eumeu Sène venu de nulle part
Battu par Issa Pouye le Caïman de Thiaroye-sur-Mer le 12 mars 2006, Balla Gaye 2 avait su revenir pour jouer les premiers rôles dans l’arène. Le Lion de Guédiawaye très affamé, avait fait un véritable massacre. Il avait signé huit (8) victoires de suite en autant de sorties, battant successivement Saloum Saloum (Sakkou Xam Xam), Bathie Séras (écurie Bathie Séras), Boy Sèye (écurie Boy Sèye), Coly Faye (Coly Faye), Ousmane Diop (écurie Thiaroye-sur-Mer), Issa Pouye, Mbaye Diouf (écurie Baol) et Feu Tyson Jr (Pikine Trésor). Il était craint de tous.
Au lieu de poursuivre cette ascension fulgurante en visant un autre adversaire plus avancé, il accepte de croiser le fer avec un Eumeu Sène tâtonnant, valsant entre saisons blanches, blessures et défaites. Le dernier revers du chef de file de Tay Shinger était face à Khadim 1 le Boucher du Dimanche (4 février 2007) alors que ce même jour, Balla Gaye 2 avait disposé de Coly Faye ex sociétaire de Boul Faalé, coéquipier d’Eumeu Sène à l’époque. Le 8 février 2009, le fils de Double Less se fera battre par ce lutteur venu de nulle part et qui à partir de cette victoire, avait connu par la suite succès et gloire dans l’arène.
2013 : Bombardier ressuscité
Un autre mauvais choix de l’adversaire fera perde à Balla Gaye 2, sa couronne de Roi des arènes. Sceptre qu’il avait arraché à Yékini (Ndakaru) que de nombreuses personnes croyaient invincible pour avoir battu tous ses adversaires (plusieurs fois pour certains) et conservé le titre de Roi des arènes pendant huit (8) ans.
En effet, après le revers face à Eumeu Sène, le Lion de Guédiawaye décrit un autre parcours incroyable. Il signe une autre série de six (6) victoires en autant de sorties sur des adversaires émérites. Tapha Guèye (Fass) battu le 3 mai 2009, Modou Lô (Rock Energie) le 21 mars 2010, Balla Bèye 2 (Pulaar) le 1er août 2010, Tyson (Boul Faalé) le 31 juillet 2011, Yékini (Ndakaru) le 22 avril 2012 et Tapha Tine (Baol Mbollo) le 2 juin 2013. Alors les gens comprenaient mal son choix porté sur Bombardier (Mbour), un lutteur qui avait été laminé par Baboye, Yékini (3 fois) et Tapha Tine, récentes victimes de Balla Gaye 2 !
Le fils de Double Less perdra le duel face au Mbourois le 8 juin 2014. Mais il perdra bien plus dans ce revers car le titre de Roi des arènes reviendra au B52 qui logiquement, d’après certains observateurs, ne méritait point de croiser le Roi des arènes.
Après cette défaite, Balla Gaye 2 et son staff acceptent d’en découdre avec Eumeu Sène une seconde fois. Était-ce l’adversaire qu’il lui fallait pour redorer son blason ? Eumeu a lui aussi perdu devant Modou Lô le 31 janvier 2014, mais demeure un combattant dangereux et très critique pour n’importe quel lutteur de l’arène.
Koné Mamadou, New York (USA)

Aucun commentaire: