jeudi 18 septembre 2014

Invaincu depuis 2011

L’extraordinaire explosion de Boy Baol
Boy Baol (Olympique de Ngor)-Archives
S
ans tambour ni trompète, Boy Baol (Olympique de Ngor), le Messi de l’arène fait son chemin. Battant Mame Balla le nouveau sociétaire de l’école de lutte Balla Gaye le 18 janvier 2014, le Ngorois signe ainsi une 6ème victoire de suite et attend de titiller d’autres horizons en se frottant à d’autres adversaires plus teigneux la saison prochaine...

1m85 pour 100 kg, Boy Baol monte en flèche. Son bilan personnel de la défunte saison est très positif même si ce n’est qu’un seul combat disputé. Il a terrassé Mame Balla (Ecole de lutte Balla Gaye) avec la manière le 14 janvier 2014 dans un combat très physique. Il est donc clair que Boy Baol s’est déclassé.
Outre la belle victoire sur Mame Balla, le Ngorois s’était ultérieurement imposé le 23 juin 2013 face à Tapha Boy Bambara (Boy Bambara) sans oublier qu’il avait infligé sa première défaire à Niakh Diarignou le Piranha de Thiaroye Mbollo qui était invaincu depuis le début de sa carrière.
Depuis sa défaite devant Bouba Fiit (Les Tigres) le 16 juillet 2011, Boy Baol n’a plus mordu la poussière, bien au contraire, il a aligné six (6) belles victoires consécutives sur Sora (Xam Sa Cossan), Pape Mbaye 2 (Mor Fadam), Sa Ngoundiane (Ngoundiane), Niakh Diarignou (Thiaroye Mbollo), Boy Bambara (Boy Bambara), et Mame Balla (Balla Gaye).
La saison prochaine, la logique de l’arène et les performantes ahurissantes avérées du champion, voudraient bien qu’il croise des adversaires d’une autre classe.

Koné Mamadou, New York (USA)

Aucun commentaire: