mercredi 21 mai 2014

Taekwondo : Le président Fodé Sakho rencontre les responsables de clubs ce samedi

Pour fumer le calumet de la paix?
Fodé Sakho (Archives)
 
L
a crise qui couve dans le monde du taekwondo sénégalais pourrait être désamorcée ce week-end. Mr Fodé Sakho, président de la Fédération sénégalaise de Taekwondo (FSTKD) accepte de rencontrer les responsables de clubs ce samedi 24 mai à partir de 10 heures au Centre de Perfectionnement du taekwondo sis stade Léopold Sédar Senghor...

 «J’accuse réception de votre courrier en date du 14 mai 2014 par lequel vous sollicitez une audience avec le bureau fédéral. Je marque mon accord pour vous recevoir et discuter de tous les points soulevés. Nous vous proposons la date du 24 mai à 10 heures au centre Léopold Sédar Senghor». Telle est la réponse servie par Fodé Sakho.
En effet, en réaction aux «agissements» de Fodé Sakho qui s’érigerait en «président DTN», une réunion avait été tenue le mercredi 7 mai au camp Leclerc par les responsables des clubs des ligues de Dakar, Thiès et Diourbel dans le cadre de la concertation des clubs, pour décrier ce fait. Il avait été décidé par l’écrasante majorité des personnes présentes, de boycotter si possible, la 24ème édition de la Coupe de l’Ambassadeur de Corée. Ce qui a été fait avec succès car la compétition n’a pu se tenir le 17 mai.
Par ailleurs le procès verbal de ladite réunion avait soulevé les points suivants :
- La modification de la fiche technique de la compétition
- La réorganisation de la direction technique nationale
-La publication de la liste des entraîneurs des équipes nationales (suite aux appels à candidature)
-Que le Président de la Fédération Mr Fodé Sakho arrête ses interventions sur les aspects techniques du taekwondo (équipe nationale, direction technique).
La rencontre de ce samedi pourrait avoir un bon dénouement afin que le taekwondo sénégalais se remette enfin sur les rails. Au cas contraire, on ira vers une autre paralysie de la discipline. Les responsables de clubs solidaires et très déterminés sont prêts à tout. Un regard dans le rétroviseur dépeint un scénario similaire en 2013, ce qui avait éjecté Moubarack Lô de son siège de président au profit de Fodé Sakho lors de la précédente AG. Attention au retour du bâton !
Koné Mamadou

Aucun commentaire: