dimanche 30 mars 2014

(VIDEO)-Khadim 1 plaqué après 34s: Ablaye Ndiaye envoie le Boucher à la retraite



L

e Boucher du Dimanche (Thiaroye-sur-Mer) a été immolé par Ablaye Ndiaye (Ndakaru) le fils de l’ancien champion Sérère Robert Diouf. Le combat qui a eu lieu au stadium Iba Mar Diop hier dimanche 30 mars 2014 n’a duré que le temps d’une rose (34s) car à l’aide d’un placage comme il en a l’habitude, Ablaye Ndiaye a envoyé Khadim 1 dans le décor...

Il l’a aussi envoyé certainement à la retraite car le Boucher du Dimanche n’est pas né de la dernière pluie. Il a bourlingué, connu des hauts et des bas. Il a écumé l’arène dans les années 90.
C’était le second combat générationnel de la saison après la déroute de Zale Lô (Pencum Ndakaru) devant Jet Lee Benz (Xam Sa Cassan) il y a quelques jours.
Il avait certes de l’expérience pour son gros vécu dans l’arène, mais n’a tenu que 34s face au fils de Robert Diouf qui n’a vraiment pas forcé son talent pour venir à bout d’un Khadim Ndiaye très en confiance et qui visiblement s’était entraîné comme un forcené pour ce duel. La jeunesse, la force physique ont une fois de plus eu raison de l’expérience. Au coup d’envoi, l’héritier de Robert Diouf a pris tout de suite les choses en main. Il a acculé son aîné pour occasionner le contact. Et dès qu’il eut corps à corps, un placage a suffi pour envoyer le Boucher du dimanche dans le décor.
Certainement la fin pour Khadim 1 qui est à sa 4ème défaite consécutive depuis sa victoire par décision médicale sur Eumeu Sène (Tay Shinger) le 4 févier 2007. Battu KO par Moussa Dioum (Parcelles Mbollo) le 22 février 2009, Bruce Lee de Fass ne lui fera pas de cadeau le 8 août 2010 à Demba Diop lors de la cérémonie du jubilé de Tapha Guèye le 2ème Tigre de Fass. L’année qui a suivi, Ambulance (Mor Fadam) l’a transporté daredare aux urgences le 18 juin 2011 dans un combat éclair. Depuis, il n’avait plus lutté. Et hier le jeune Ablaye Ndiaye l’a littéralement immolé. Ça sent le roussi pour le Boucher qui pourrait se retrouver dans l’arrière cour de la lutte comme tant d’autres.
Quant au fils de Robert Diouf, il en est à sa 3ème victoire dans l’arène en autant de sorties. Il poursuit tout doucement son ascension. Battant Pape Yékini (Niominka) le 4 avril 2013 dans les combats préliminaires, il était passé directement en grand combat avec pour adversaire, Pape Fall (Yeumbeul Marin) dont il a disposé le 9 juin 2013.
Koné Mamadou

Aucun commentaire: