dimanche 9 mars 2014

Contre Balla Gaye 2, Yékini avait-il scié la branche sur laquelle il était assis ?


Yékini (Ndakaru), ex-roi des arènes

A
vant son combat contre le jeune Balla Gaye 2, le Lion de Guédiawaye en 2012, Yékini (Ndakaru), alors Roi incontesté des arènes sénégalaises, semblait avoir transgressé beaucoup d’interdits, il avait trop affiché la confiance et avait même dressé inutilement des gens contre lui…

«Takkati radio yi dinagnou teudj sen guémigne, amagougnou Mbeur moumay daan : (Je vais fermer leur grande gueule. Ils n’ont pas encore un lutteur qui peut me terrasser)».
L’on pouvait jusque-là, qualifier de tels propos de «sportifs», mais jusqu’à aller défier des marabouts, des féticheurs et des Sorciers, Yékini semblait être allé loin «Bou gnou dioum ci khatim yi. Yahya Diop laa toudou : (qu’ils ne se trompent pas lors des incantations, je m’appelle Yahya Diop Yékini) ».
Balla Gaye 2 bat Yékini
A l’endroit des préparateurs mystiques de son adversaire Balla Gaye 2, le Roi des arènes avait lancé «Lima beugue deff, guissou ma ci adouna kouma koy téré deff : (personne au monde ne peut m’empêcher de faire ce que j’ai envie de faire) ». Comme quoi, sa victoire sur Balla Gaye 2 était claire, déjà acquise.
Mais ici en Afrique, on ne défie pas avec les marabouts, on ne défie pas les sorciers, on ne défie pas les féticheurs…
Koné Mamadou

Aucun commentaire: