lundi 16 décembre 2013

Balla Gaye 2 / Roky Balboa à l’eau

Roky réclame 50 millions FCFA, Aziz propose 20 mille Euros
Aziz Ndiaye avec Balla Gaye 2
L
e combat Balla Gaye 2 (Balla Gaye) / Roky Balboa (Genève) est tombé à l’eau au derneir moment. Le promoteur Aziz Ndiaye qui avait tout mis en œuvre pour décrocher ce choc, a finalement renoncé par mesure de prudence à cause du cachet trop elévé du lutteur Sénégalais vivant en Suisse. Celui reclamait 50 millions FCFA et le promoteur lui en a proposé 20 mille Euros...

Amateurs contre l’affiche
Ce choc annoncé a fait couler beaucoup d’encre et de salive au Sénégal. Comme un seul homme, les amateurs de tout bord étaient contre l’affiche. Le lutteur Suisse, quand bien même sénégalais, est tout de même un bel inconnu dans le milieu de la lutte. Il n’a jamais de sa vie noué un nguimb à Dakar. Il n’a jamais intégré une écurie, il n’a même jamais été vu en bordure d’une quelconque plage pour faire des contacts. Néanmoins, certains acteurs de la lutte et même plusieurs lutteurs du Sénégal l’ont connu dans une salle de gym en tant que moniteur. C’est fort de tout ceci que les amateurs dans leur écrasante majorité, ont rejeté le combat.
Combat illogique
Une autre raison qui a mené à l’échec des négociations, c’est que pour nombre d’amateurs, observateurs et responsables d’écuries ou écoles de lutte, le choc était illogique. L’arène qui répond à une certaine logique, a également une nomenclature bien précise. N’est pas Roi des arène qui veut. Et celui qui detient ce titre, se retrouve au sommet de la hiérarchie de la lutte. Pas pour son âge ou sa masse musculaire, mais par son talent, sa combativité et son savoir-faire. De Manga 2, à Balla Gaye 2 aujourd’hui en passant par Bombardier et Tyson, ce sont des Rois, des grands champions bénéficiant de l’onction du peuple et incarnant certaines valeurs. Pour les croiser, il faut faire ses preuves. Ce que Roky Balboa n’a pas fait. Il n’a disputé aucun combat préliminaire. Voici les remarques qui étaient formulées contre le duel. Pour croiser Balla Gaye 2, les amateurs attendent de Roky, des combats avec des lutteurs de moindres envergures. Ce serait un test. En somme, il n’a rien fait et rien prouvé au pays pour venir du néant et bénéficier d’un combat contre le Roi des arènes.
Prétentions financières exagérées
La 3ème raison qui a fait capoter le combat, c’est le cachet exessif qu’a réclamé Roky Balboa «C’est 50 millions ou rien» fait savoir Roky Balboa. «Lutter contre Balla Gaye 2, il faut un bon cachet. Cela permettra de se préparer sur tous les plans. Aziz Ndiaye m’a proposé 20 mille Euros. C’est insignifiant. S’il ne me donne pas 50 millions, je ne lutte pas». Ce qui a certainement semblé bizarre au promoteur qui, quoiqu’on dise, avait voulu donner sa chance au lutteur Suisse. Il serait le premier lutteur au monde qui, dès son premier combat dans l’arène, palpe environs 13 millions de FCFA et en plus, contre le Roi des arènes.
Mais rien ne semble perdu pour Roky Balboa puisqu’Aziz Ndiaye a fait savoir qu’il pourrait organiser le combat en Europe après que Balla Gaye 2 a fini de croiser Bombardier en juin 2014.

Mamadou KONÉ

Aucun commentaire: