vendredi 25 octobre 2013

Saison 2012-2013: Les 17 KO qui ont secoué l’arène

Gaïkako (école Boy Bambara) pulvérise Explosé (Fass)
L
a saison de lutte 2012-2013 a été particulièrement courte. Débutée le 2 décembre 2012, elle a pris fin le 7 juillet 2012. Elle n’a donc duré que 7 mois. Mais elle a été paradoxalement riche en combats en promoteurs et évidement en Knock Out (KO).

 Certaines oppositions se sont soldées par des KO extraordinaires. Pour la défunte saison, on a dénombré 17 KO sur l’ensemble du territoire.
27 octobre 2012 : Pakala 2 signe le 1er KO
Les combats de lutte avaient débuté déjà à l’intérieur du pays depuis le 3 septembre 2012 avec l’opposition Wouli 2 (Baol) / Safy Dieng (Beug Sa Wadiour), organisée par la structure Bandia Productions. De ce fait, un premier KO avait déjà été signé le 27 octobre 2012 au stade Ely Manel Fall de Diourbel. Le combat était monté par le CRG. Il avait enregistré la victoire de Tanor Diourbel (Lansar) sur Cheikh Niang (Mbour Bombardier). Mais dans les préliminaires, Pakala 2 (Keur Baye Laye) avait tétanisé Paul Maurice 2 (Sapeur). C’était le 1er KO de la saison qui n’avait pas ouvert ses portes officiellement. Il a fallu attendre le mois de décembre pour assister à l’ouverture officielle de l’arène.
25 décembre 2012 : Tyson Guinguinéo explose Médoune Khoulé 2
C’est le coéquipier de Pakala (Mbour Montagne) qui a ouvert le bal des KO officiellement. Tyson Guinguinéo, le Puncheur de Mbour Montagne a craché le feu le 25 décembre 2012 au stade Lamine Guèye de Kaolack. Le combat était monté par Baye Sow Productions. Contre le poids lourd Médoune Khoulé 2 (Thiaroye Léona), Tyson Guinguinéo a été sans pitié. Tous les deux avaient versé dans la bagarre. Mais le Mbourois qui excelle habituellement dans le pugilat, a distribué une série de coups qui ont littéralement exposé Médoune Khoulé 2. Et comme le combat était le 25 décembre, c’était donc le cadeau de Noël que donnait Tyson Guinguinéo à son adversaire.
13 janvier 2013: Nelson Mandela pulvérise Simon aux Parcelles Assainies
Le 3ème KO noté dans l’arène pour le compte de la saison 2012-2013 est signé Nelson Mandela (Mor Fadam). C’était le 13 janvier 2013 au stade des Parcelles Assainies. Combat monté par Top Productions, le choc phare mettait aux prises Mandela (Mor Fadam) et Simon (Yarakh). Au coup de sifflet, c’était la bagarre. Simon s’est transformé en boxeur, tout en oubliant que l’adversaire en face était aussi bon bagarreur. Après plusieurs départs chez Ardo (médecin de l’arène), ils n’ont point changé de stratégie. Plus de frappe que de lutte. Et surpris par un violent croché court de Nelson Mandela, Simon a été fauché comme du blé. Il s’écroula sur les sacs délimitant l’arène.
1ère journée Arena Tour : Delta Force et Général Waly Faye crachent du feu
Le 9 février 2013 était la première journée du Tournoi Arena Tour organisé par la RDV. Le week-end avait été fructueux en combats de lutte avec 32 lutteurs aux prises le même jour dans la banlieue au stade Amadou Barry de Guédiawaye. Deux Knock Out (KO) ont été signés. Delta Force (Falaye Baldé) et Général Waly Faye (Diambars Yarakh) ont craché du feu en braisant leur adversaire respectif. C’est delta Force qui a fait de la démonstration de force en premier lieu face à, son vis-à-vis Daradji, sociétaire de Boul Faalé qui n’a vu que des étoiles. Il a juste vu Delta Force bouger et armer le coup de poing. Le reste, c’est du noir car il s’est retrouvé au sol sans rien comprendre. Ce fut quasiment le même scénario lors de l’opposition Général Waly Faye (Diambars Yarakh) / Mbita Ndiaye 2 (Balla Gaye). Le champion en lutte simple Mbissane Dione alias Général Waly Faye, a aussi tétanisé Mbita Ndiaye 2. Deux (2) KO signés le même soir.
3 mars 2013 : Bazooka vide son chargeur sur Bakary
C’est le 6ème KO de la saison. Il a été signé par Bazooka Bou Ngoye de l’écurie Fëkkë Ma Ci Bollè, au dépend de Bakary (Balla Gaye) au terrain Municipal des Parcelles Assainies. Le choc était ficelé par Mouniang productions. Chacun voulait monter à l’autre son aptitude à la bagarre. Et c’est Bazooka Bou Ngoye qui a vidé son chargeur sur Bakary (Balla Gaye). Tétanisé, il était resté pantelant sur le sable comme un poisson hors de l’eau.
3ème journée Arena Tour : Flikis pulvérise Boy Kamou
Ce combat était le choc phare de la 3ème journée d’Arena Tour déroulée le 16 mars 2013 au stadium Iba Mar Diop. Il s’est soldé par un cinglant KO sur Boy Kamou (Khéweul). Il rencontrait Flikis le Terrible de Sicap Diamaguène. Le choc n’a pas tiré en longueur car sur une belle frappe limpide de Flikis, Boy Kamou s’était retrouvé par terre, avec des cloches invisibles qui sonnaient certainement autour de ses oreilles. Le Ko était impressionnant.
2 KO à son actif : Lamine Aldo, un exécuteur
Lamine Aldo de l’écurie Mbour Bombardier est un exécuteur. Il a le sens inné des KO. Pour la saison 2012-2013, il a signé deux (2) victoires en autant de sorties, mais toutes sur des KO. Il s’est signalé le 30 mars 2013 au stade municipal de Mbour face à Ousseynou Ponte, son voisin Mbourois de l’écurie Mbour Montagne. Il l’a littéralement exécuté dans le combat phare du jour. Le choc était organisé par l’Union Pour le Développement de Kadior. C’est lui encore qui avait canardé Cheikh Amar (Bada Dione) le 7 juillet 2013 pour clôturer la saison de lutte à la place Yascine Boubou de Louga. Attention, Lamine Aldo est un exécuteur.
3 mai : Ciré Séras canarde Alou Badou Sarr à Iba Mar
C’était un combat pour faire revenir ces deux champions dans l’arène. Il avait été monté par la structure Aziz 2 Productions au stadium Iba Mar Diop le 3 mai 2013. Ciré Séras (Diamaguène Sicap Mbao) en a profité pour étaler toutes sa classe face à Alou Badou Sarr (Ndakaru). Le lutteur informaticien n’a rien vu. La frappe limpide son adversaire l’a envoyé directement sur son séant. C’est le premier KO qu’Alou Badou essuyait dans sa carrière.
4 mai 2013 : Niagass refroidit Pape Cambérène
C’est le 12ème KO de la saison. Il est signé par par Niagass de Baol Mbollo sur Pape Cambérène (Fëkkë Ma Ci Bollè) dans un combat monté par le promoteur Moustapha Kandji. C’était en combats préliminaires l samedi 4 mai 2013. Pape Cambérène, habituellement très fougueux a payé cher pour cette hardiesse. Son adversaire Niagass a développé une bagarre qui l’a envoyé au sol. Combat abrégé.
20 mai 2013 : Mbekh fracasse Golbert à Saint-Louis
C’est Makhou Productions qui avait monté ce choc au stade Me Babacar Sèye (Saint-Louis). Il s’est déroulé le lundi 20 mai 2013 entre Mbekh (Sakku Xam Xam) et Golbert (Balla Gaye). Jeunes et fougueux, ils ont tous deux versé dans la bagarre. Mais c’est Mbekh qui a eu le dernier mot sur son adversaire qu’il a explosé et envoyé au sol avant la fin de la partie.
31 mai 2013 : Baye Ndiaga crucifie Feugueleu 2
Feugueleu 2 (Pape Diop Boston) ne savait pas ce qui l’attendait ce vendredi 31 mai 2013 au stadium Iba Mar Diop, face à son adversaire Baye Ndiaga (Saku Xam Xam). Dans les combats préliminaires d’une affiche de Baol Productions, il n’a vu que des étoiles à 17 heures. Le poulain de père Birahim Ndiaye a usé de sa frappe lourde pour crucifier Feugueleu 2.
Bicis solde ses comptes avec Pakala Jr
C’est Kandji Productions qui a monté ce combat le 8 juin 2013. Le grand choc opposait Bébé Saloum (Djimbory) à Birahim 2 (Baol Mbollo). Mais lors des préliminaires, Bicis (Diakhaye) a soldé ses comptes avec Pakala Jr (Keur Mbaye Fall). Un direct bien placé au visage du sociétaire de Keur Mbaye Fall, a mis fin au combat. Pakala Jr est certainement rentré avec les oreilles bourdonnantes et les joues chaudes.
Bercy : Elton remporte la finale par KO
C’est le tout premier combat de lutte avec frappe organisé en Europe depuis que la lutte existe. Cela a été rendu possible par le promoteur Amadou Badiane de Badiane Productions. Bombardier (Mbour Bombardier) a pu prendre sa revanche sur Baboye (Pulaar). Mais lors des préliminaires, une autre finale se jouait entre Elton (Balla Gaye) et Bismi Ndoye (Soumbédioune). C’est par un KO que le tout s’est joué. Une petite frappe du Bulldozer de Guédiawaye et le Bison de Soumbédioune s’était écroulé comme un château de  cartes. C’était le 15ème KO de la saison.
21 juin 2013 : Le Tigre dévore le Porc-épic
Garga Mbossé 2 (Yeumbeul Mbollo) n’a eu aucune chance le 21 juin face à Tigre de Pikine (Habib Ndiaye). C’était dans la banlieue au stade Ndiarème de Guédiawaye. C’est Serigne Modou Niang, le promoteur N°1 qui avait monté l’affiche avec le grand combat qui opposait Tigre de Pikine (Habib Ndiaye) à Garga 2 (Yeumbeul Mbollo). Poussé et surexcité par son mentor Malal Ndiaye qui était présent sur les lieux, Garga 2 a commis beaucoup d’erreur au cours du combat. Voulant mener la bagarre, il s’est fait contrer par Tigre qui avait plus d’aptitude en bagarre. Le KO était inévitable.
22 juin : Boy Remorque a remorqué Drogba
C’était lors de la 6ème journée du Tournoi Arena Tour de la RDV. Le grand combat était disputé par Boy Remorque (Balla Gaye) et Drogba (Keur Massar). Le sociétaire de l’école Balla Gaye semblait venu en justicier pour punir l’adversaire, certainement parce que celui-ci se surnommait Drogba. Et face à lui, Drogba n’a pu monter son génie, bien au contraire. Au coup de sifflet, la bagarre éclata et Boy Remorque, plus leste et plus robuste a utilisé ses poings. Une salve de coups meurtriers lui arrive sur le visage. Drogba sonné, s’affala dans le sable. C’était le 17ème KO de la saison de lutte 2012-2013.

Par Mamadou KONÉ

Aucun commentaire: