jeudi 24 octobre 2013

Ness, Modou Lô et Tapha Tine: Ces lutteurs qui se réfugient auprès de Yékini

Yékini (Ndakaru)
T
rois (3) lutteurs ont dévoilé au grand jour, leur accointance avec Yakhya Diop (Yékini) l’ancien Roi des arènes. Il s’agit de Ness, la Baleine de Lansar, Modou Lô (Rock Energie) et dernièrement Tapha Tine (Baol Mbollo).

 Si Ness a fait savoir qu’il noue son nguimb à Bassoul, par contre Modou Lô et Tapha Tine lui trouvent des dons de «mara» à l’ancien Roi qui prierait pour eux.
Ness (Lansar)
Les accointances entre lutteurs de différentes écuries ou écoles de lutte n’ont pas débuté aujourd’hui dans l’arène. Cela existe depuis longtemps. Des liens bien particuliers les lient, fondent leur amitié et du coup installent un pacte de non-agressivité entre eux. Cela signifie qu’ils ne se croiseront jamais dans un combat de lutte.
Marge de manœuvre très rétrécie
Alors qu’il préparait activement son combat Gouye-Gui (Mor Fadam) la Baleine de Lansar avait fait savoir à la presse que le Roi des arènes était bel et bien son ami. Plus tard, des rumeurs faisaient cas que Ness s’entraînait avec Yékini dans la préparation de son combat contre Baboye (Pulaar) qui a d’ailleurs avorté en décembre 2011 avant son choc contre Borom Simpi. 

Modou Lô (Rock Energie)
A la presse, il a salué les gens de Bassoul et laissé entendre «Je salue tous les habitants de Bassoul au passage et d’ailleurs j’irai y nouer mon nguimb avant devenir au stade». Le deuxième lutteur très proche de l’ancien Roi est Modou Lô, le Rock des Parcelles Assainies. Vu son parcours, il a écarté toute idée d’affronter Yakhya Diop un jour «Je n’affronterai jamais Yékini, j’ai plutôt besoin de ses prières» avait-il fait savoir à la presse. De même pour Tapha Tine le Géant de Baol Mbollo. En marge de ses entraînements le mardi dernier, le poulain d’Omez Diagne a également fait savoir que Yékini priait pour lui quant à son combat contre Balla Gaye 2 (Balla Gaye) l’actuel Roi des arènes. 
Tapha Tine (Baol Mbollo)
Des amitiés, liens de parenté ou affinités qui rétrécissent de plus en plus la marge de manœuvre de Yékini qui ambitionne de revenir dans l’arène et à la longue, n’aura plus que deux ou trois adversaires puisqu’il a dit qu’il ne voulait plus de ceux qu’il a déjà battus encore moins les Fassois. Il ne reste plus qu’à Yékini, Balla Gaye 2, Eumeu Sène et Lac 2 comme ténors à croiser car les autres semblent s’abreuver à la même source que lui quand on sait que «Les Caïmans ne se dévorent pas entre eux»

Mamadou KONÉ

Aucun commentaire: