lundi 7 octobre 2013

Nar Touré Vs Juan: Le choc aura lieu le 14 janvier 2014 à Las Palmas

LE CHOC AURA LIEU LE 14 JANVIER 2014»
BADIANE CONFIRME NAR TOURÉ / JUAN À LAS PALMAS

Amadou Badiane a confirmé le montage du combat Juan (Balla Gaye) /Nar Touré (Toubabou Dior). Le promoteur de Bercy précise que cet affrontement aura lieu le 14 janvier 2013 à Las Palmas...
«Pour cet événement, nous voulons capter le plus grand nombre de téléspectateurs. En dehors des 26 pays touchés par le biais de CANAL+ qui continue à collaborer avec nous, nous comptons travailler avec d’autres chaînes de télévision du monde», explique le promoteur qui précise : «Juan sera le nid
de l’événement», avant de préciser qu’ils vont «créer un événement autour de lui».
Le patron de Badiane Productions estime également que «Nar Touré a une très belle approche à l’extérieur». Suffisant pour le convaincre que l’étape de Las Palmas sera un très grand événement en Espagne. En dehors de Nar Touré / Juan, le promoteur veut enrôler certains lutteurs sénégalais basés en Espagne. Il n’exclut pas aussi de mettre à contribution des lutteurs qui évoluent ici pour étoffer son programme. «Certains lutteurs de Bercy veulent faire partie de tout notre circuit. Nous allons essayer de travailler avec eux. Si je cite des noms, cela va être compliqué», informe-t-il également. 
Après Espagne, Bercy, Italie et les Etats-Unis
«Bercy a été le point de départ. Deux pays, dont le Japon, nous ont approchés pour qu’on organise chez eux», indiquet-il. Et de dérouler son plan-programme de la saison 2013-2014 sur l’international : «Nous voulons aller maintenant en Espagne, puis en Italie et enfin et probablement aux Etats-Unis.» A l’en croire, «Bercy a été positif», néanmoins Amadou Badiane soutient qu’ils vont faire «par rapport à (leurs) moyens, à (leurs) ambitions». Après avoir réussi la première de Bercy, M. Badiane estime qu’ils vont «essayer de faire la même chose au niveau des autres pays». Sans trop se prendre la tête, le promoteur de Bercy est convaincu que le challenge est que « demain plusieurs millions de téléspectateurs suivent la lutte sénégalaise». Même s’il s’est assigné cet objectif, le promoteur estime que «dou yombe, mais il faut essayer».
Comment financer ses projets ? Badiane se veut clair : «Dans chaque projet, il faut d’abord un diffuseur. Je ne bouge pas si je n’ai pas de diffuseur. C’est d’abord l’infrastructure et ensuite un diffuseur. Nar Touré / Juan aura lieu au centre sportif insulaire de Las Palmas», conclut-il.


Aucun commentaire: