mercredi 9 octobre 2013

Arène nationale : Le ministre des Sports hué par les Pikinois

Visite au Technopôle de Pikine
Ministre des Sports, Mbagnick Ndiaye
«
Le choix de construire l’arène nationale au Technopôle est définitif. On n’y revient pas», a tranché le ministre des Sports et de la Vie associative, Mbagnick Ndiaye, en marge d’un conseil municipal extraordinaire d’informations de la ville de Pikine sur l’arène nationale…

 C’était en présence de beaucoup de lutteurs dont Balla Gaye 2, Tapha Tine, Ama Baldé, Boy Niang 2, Baboye, entre autres qui ont dit leur satisfaction de la réalisation de ce projet à Pikine. Se voulant plus précis, le ministre des Sports de déclarer : «l’état a pris toutes les dispositions aussi bien pour le recasement que le dédommagement et l’indemnisation de tous ceux qui seront affectés par le projet. Les autorités feront de sorte que, véritablement, ce problème d’insécurité évoqué et qui est un faux problème, ne nous retarde pas.» 
Arène nationale
En effet, catégoriquement opposés à la réalisation de ce projet à Pikine, ses détracteurs arguaient des conditions d’insécurité ainsi que d’autres impairs comme les inondations. Ces membres du mouvement national pour la sauvegarde de l’intérêt de Pikine, dirigé par Babacar Niang, en compagnie de nombreux jeunes, avaient arboré du rouge pour accueillir le ministre. Quoi qu’il en soit, ce projet qui suscite beaucoup de polémiques, semble en bonne voie, les promoteurs chinois le disant livrable avant 2017.

Avec Rewmi

Aucun commentaire: