vendredi 25 octobre 2013

En 5 mois de présence: Prince creuse son trou dans l'arène

Prince, promoteur de lutte
 
L
e jeune promoteur Prince Sissokho n’est certainement pas venu dans l’arène pour jouer les seconds rôles. Comme un vrai félin, il a sauté de plain-pied dans cette jungle qu’est le monde des promoteurs. En cinq (5) mois de présence, la structure PABC a monté des affiches osées, des combats palpitants et poursuit son chemin vers le sommet.
 

Saison 2012-2013 : Débuts ravageurs avec 3 chocs incroyables
Avant de devenir promoteur de lutte, Prince était déjà un amateur très imprégné du monde des mbeur. C’est certainement cet amour pour le sport national qu’il essaie d’extérioriser en montant des affiches incroyables. C’est le 10 mai 2013 qu’il a fait son entrée dans le milieu en tant que promoteur. Milieu difficile devenu un véritable panier à crabes où l’on prend des coups et en donne également, il a essayé d’avancer. Et pour un premier essai, il en a fait un coup de maître en cooptant déjà Moussa Dioum (Parcelles Mbollo), Ameth Dème (Thiaroye Cap-Vert), pour son tout premier combat. Il a bouclé sa première saison le 3 juillet 2013 avec une autre affiche de lutteurs confirmés, à sa voir Modou Awa (HLM) / Ousmane Diop (Thiaroye-sur-Mer). Il a aussi fait un clin d’œil à la jeune pousse avec le choc Pape Mbaye 2 (Mor Fadam) / Diène Diouf Kaïré (Soumbédioune) le 14 juin 2013.
Saison 2013-2014 : Des affiches plus osées
De mai 2013 à nos jours, la structure PABC a accru ses activités avec des chocs plus osées, plus professionnels et bien entendu plus chers. Il s’agit des confrontations Baye Mandione / Boy Niang 2, Boy Ndiaye / Nguer, Diène Kaïré / Konia et Pape Mor Lô / Siteu. Il n’a pas encore bouclé sa feuille de route et n’écarte pas d’enrôler les lutteurs les plus huppés du pays comme Balla Gaye 2, Yékini, Tyson, Eumeu Sène...etc. En seulement cinq mois de présence, le jeune promoteur creuse son trou peu à peu dans un milieu qui semblait être l’apanage des gros barons comme Gaston Mbengue, Luc Nicolaï, Aziz Ndiaye, Pape Abdou Fall, Sérigne Modou Niang et bien d’autres. A ce rythme, il ne tardera pas à bouleverser totalement l’arène pour se positionner comme le jeune promoteur le plus audacieux de tous les temps.

Mamadou KONÉ

Aucun commentaire: