mardi 13 août 2013

Bilan de Baol Mbollo

20 combats disputés : 9 victoires pour 11 défaites
·       Baol Mbollo en chute libre
·       Tapha Tine rate le titre de Roi des arènes
·       Malien et Ibou Fall zappés
·       Tapha Leer et Thiaw 3 forcent le respect
·       Niagass se rebiffe
·       Socé Mané et Boy Réfane à encourager...

Tapha Tine (Baol Mbollo) a raté le titre de Roi des arènes en perdant devant Balla Gaye 2, le 2 juin 2013. Ses lieutenants, Birahim 2 et Boy Dièye, ont également sombré cette saison. Cependant, Thiaw 3, Tapha Leer, Niagass et les autres jeunes ont montré un autre visage, prouvant que Baol Mbollo devra compter sur eux à l’avenir. En 20 combats disputés, 9 victoires ont été signées contre 11 défaites enregistrées. Baol Mbollo est en chute puisque la saison dernière, l’écurie avait enregistrée 12 victoires, 11 défaites et 1 nul.
13 lutteurs en nguimb
Pour 2012-2013, ce sont 13 lutteurs que Baol Mbollo a engagés pour défendre ses couleurs. Ce sont Tapha Tine, Birahim 2, Thiaw 3, Niagass, Socé Mané, Boy Réfane, Tapha Leer, Faye Birame, Boy Dièye, Ndiamé Guèye, Alboury, Mame Gorgui 2 et Lat Dior. Le 1er lutteur à descendre dans l’arène est Thiaw 3. C’était le 3 septembre 2012. Il avait battu Zale Balla Gaye (Pencum Ndakaru) au stade municipal de Réfane. Le lutteur de Baol Mbollo qui a bouclé la saison est Niagass. Malheureusement, il est rentré avec une défaite le 5 juillet 2013 face à Noiraud (Doudou Baka Sarr).
1er challenger du Roi Balla : Tapha Tine n’atteint pas son objectif
Baol Mbollo et Tapha Tine sont passés à côté d’une chance inouïe : celle de remporter la couronne de Roi des arènes le 2 juin 2012. Tapha Tine a raté le combat et l’événement de A à Z. Il n’a pas été à la hauteur, il ne s’est même pas battu. Dans un combat à sens unique, Balla Gaye 2 a fait son One man show alors que Tapha Tine n’a rien fait de tout ce qu’il avait déclaré lors des échanges (Face à face). 1er challenger du Roi Balla Gaye 2, le Géant de Baol Mbollo a été ce jour-là, un géant aux pieds d’argile.
Tapha, Birahim 2, Diémadièye : tous les leaders au sol
Birahim 2 perd devant Bébé Saloum
A l’image de Tapha Tine, tous les lieutenants ont également sombré. Il s’agit de Birahim 2, le Jaguar, et Boy Dièye alias Diémadièye. Ce dernier qui avait juré qu’il allait remporter la victoire, n’a été que l’ombre de lui-même lors de ses sorties. L’autre déception du côté de Baol Mbollo vient de Birahim 2, le Jaguar. Il a perdu sa sortie du 8 juin 2013 face à Bébé Saloum (Djimbory). Un mboot imparable a envoyé le lieutenant de Tapha Tine dans le décor.
2 victoires : Thiaw 3 et Tapha Leer forcent le respect
Si les leaders ont sombré, ce n’est pas le cas de certains espoirs comme Thiaw 3 et Tapha Leer qui ont fait une saison pleine. Ils ont forcé le respect. En deux (2) sorties, ils ont fait autant de dégâts du côté de l’adversaire. Ouvrant la saison à Baol Mbollo par une victoire le 3 septembre sur Zale Balla Gaye (Pencum Ndakaru), Thiaw 3 a encore frappé dur le 28 octobre en battant Modou Body (Bada Dione). Idem pour son coéquipier Tapha Leer. Le 23 février 2013, il a donné une leçon de lutte à Jëf Jël (Fëkkë Ma Ci Boolé) avant de récidiver face à Jules Baldé Jr (Falaye Baldé) de fort belle manière le 4 mai.
Saison blanche pour Malien et Ibou Fall
Malien et Ibou Fall, d’autres lieutenants de Tapha Tine n’ont pas eu l’opportunité de s’exprimer cette saison. Ils ont vécu une saison blanche. Pourtant, Ibou Fall a fait un retour fantastique en 2011-2012 en battant Nelson Mandela (Rock Energie) le 22 avril 2012. Il devait trouver sa voie cette année. Hélas, il est rangé aux oubliettes comme Malien. Le Djara-mina-Djara n’a pas noué le nguimb. Toutes ses deux (2) sorties de 2011-2012 ont été soldées par des défaites face à Jaguar (Pikine Mbollo) et Tyson 2 (Tay Shinger). Cette contre-performance a certainement pesé lourd.
Niagass se rebiffe
Si on devait noter ce lutteur, il allait certainement avoir plus de la moyenne d’autant plus qu’il a passé une bonne saison 2012-2013 malgré la défaite de fin d’année face à Noiraud (Doudou Baka Sarr) le 5 juillet 2013. Le poulain de l’entraîneur Omez a disputé trois (3) combats. Il a signé deux (2) victoires. Il a disposé successivement de Ngale Ndione (Ngoundiane) le 16 décembre 2012 et Pape Cambérène (Fékké Maci Boolé) qu’il a envoyé KO le 4 mai de la même saison. Niagass réserve certainement le meilleur pour les prochaines sorties.
Encourageant pour Socé Mané et Boy Réfane
Socé Mané et Boy Réfane n’ont pas disputé un grand nombre de combats comme Niagass. Ils ont effectué chacun une (1) sortie. Socé Mané a battu Boy Diop (Falaye Baldé) le 3 février 2013. Son coéquipier Boy Réfane a disposé de Yékini Bou Ahlane (Ngoundiane) le 17 février. Ils auraient certainement pu mieux faire s’ils avaient eu beaucoup de combats. Ce sont des lutteurs à encourager. Par ailleurs, pour la saison 2011-2012, Baol Mbollo avait disputé 24 combats. 12 victoires inscrites contre 11 défaites et un combat nul
Par MKONÉ
Parcours de Baol Mbollo en 2012-2013
Les 9 victoires
3 septembre 2012 : Thiaw 3 bat Zale Balla Gaye (Pencum Ndakaru)
28 octobre 2013 Thiaw 3 bat Modou Body (Bada Dione)
16 décembre 2012 : Niagass bat Ngale Ndione (Ngoundiane)
3 février 2013 : Socé Mané bat Boy Diop (Falaye Baldé)
17 février 2013: Boy Réfane bat Yékini Bou Ahlane (Ngoundiane)
23 février 2013: Tapha Leer bat Jëf Jël (Fëkkë Ma Ci Boolé)
17 mars 2013: Faye Birame bat Takander (Yeumbeul)
4 mai 2013:Tapha Leer bat Jules Baldé Jr (Falaye baldé)
4 mai 2013 : Niagass bat Pape Cambérène (Fékké Maci Boolé)
Les 11 défaites
28 octobre 2013 : Zale Balla Gaye (Baol) bat Boy Dièye
28 octobre 2013 : Bordas (Baol) bat Ndiamé Guèye
29 octobre 2013: Al Kaïda (Baol) bat Alboury
12 janvier 2013: Balla Gaye Jr (Lansar) bat Boy Dièye
9 février 2013: Diégane (Rock Énergie) bat Mame Gorgui 2
17 mai 2013: Boy Town (Soumbédioune) bat Faye Birame
1er juin 2013: Beau Gars 2 (Fass) bat Lat Dior
2 juin 2013: Balla Gaye 2 (Balla Gaye) bat Tapha Tine
8 juin 2013 : Bébé Saloum (Djimbory) bat Birahim 2
5 juillet 2013 : Noiraud (Doudou Baka Sarr) bat Niagass
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Réaction
Omez Diagne, coach Baol Mbollo
«Baol Mbollo a connu une saison désastreuse»
«Je ne peux pas dire que le bilan est bon d’autant plus qu’il y a eu plus de défaites que de victoires. Tous nos ténors sont tombés. Il s’agit de Tapha Tine, Birahim 2 qui ont été battus par leur adversaire respectif. On a également des lutteurs qui ont connu une saison blanche. C’est le cas de Malien, Ibou Fall et d’autres jeunes qui pouvaient peut-être nous valoir des victoires. Notre résultat désastreux est aussi en partie dû à la désorganisation de l’écurie».

Par Mamadou KONÉ

Aucun commentaire: