mercredi 10 juillet 2013

Boy Kaïré : «Le nouveau gouvernement nous a fermé toutes les portes…»

Boy Kaïré (Soumbédioune)

L'ancien lutteur Boy Kaïré  président de l'Association des lutteurs en activité est à la fin de son mandat. Dans une interview accordée au journal l'Observateur.
 Il a fait le bilan de sa gestion. Seulement, il reconnait avoir détourné, en un moment donné, les objectifs de l'Association pour rallier la cause de l'ancien président de la République Abdoulaye Wade. Aujourd'hui il regrette amèrement cet épisode.
«Le Président Wade nous avait promis monts et merveilles. Nous avions cru en lui parce que seul un président de la République est capable de donner 2 milliards pour la mise en place d'une mutuelle, et donner des terrains à des lutteurs. Nous avons même été faire une formation à l'IAM pour la gestion de la mutuelle. La promesse était tellement alléchante que nous ne pouvions pas douter. Nous sommes même allés jusqu'à nous ranger derrière Wade pour l'élection présidentielle. Aujourd'hui, ce qui me fait mal dans mon mandat, c'est d'avoir été berné jusqu'à détourner les objectifs de l'Association qui se dit apolitique. Nous sommes tombés dans le piège parce que nous voulions que le monde de la lutte bénéficie de ces avantages. Les 2 milliards pour la mutuelle, les terrains, l'arène nationale, c'est le monde de la lutte qui allait en bénéficier. C'était un intérêt commun. C'est pourquoi, beaucoup de lutteurs ont adhéré. Malheureusement, rien de tout cela ne s'est réalisé. Le nouveau gouvernement nous a fermé toutes les portes. Ils nous ont vraiment zappés. L' arène nationale est un projet que le nouveau gouvernement ne peut pas zapper, mais la mutuelle et les terrains qui étaient des promesses de Wade, il ne faut plus rêver».
Avec L'Obs

Aucun commentaire: