lundi 29 juillet 2013

Balla Gaye 2, bourreau des icônes de la lutte

Tapha Guèye, Baboye, Tyson, Yékini battus
Balla Gaye 2 (école de lutte Balla Gaye)-Archive
Balla Gaye 2 (Balla Gaye), le Roi des arènes, a fait un véritable ravage dans l’arène, tant chez ses camarades de promotion que chez les anciens...

 S’il est le Roi des combats-éclairs, le Lion de Guédiawaye est aussi celui qui a décimé les athlètes considérés comme les icônes de la lutte. Il s’agit de Moustapha Guèye (Fass), Baboye (Pulaar), Tyson (Boul Faalé), Yékini (Ndakaru). Seul Bombardier (Mbour Bombardier) manque à l’appel.
Il décime la vieille garde et bat deux Rois des arènes

Balla Gaye 2 bat Tyson
Après la saga des anciens comme Mor Fadam, Toubabou Dior, Manga 2, cinq (5) lutteurs avaient pris possession de l’arène sénégalaise. Ils ont régné pendant un long moment et ont semé la terreur, même s’il y avait parmi eux, des singularités. Dans ce groupe, il y a trois (3) Rois des arènes. Tyson, Bombardier et Yékini, mais ils étaient 5 au total avec Tapha Guèye (Fass) et Baboye (Pulaar). Ils étaient les plus célèbres et ils représentaient le sommet, même si Yékini a établi son règne. Balla Gaye 2 les a vaincus, l’un après l’autre. Il a débuté la razzia le 3 mai 2009 en battant Tapha Guèye, le 2ème Tigre de Fass. Baboye a été le 2ème sur la liste. Dans le choc appelé la bataille des Lions, Balla Gaye 2 a terrassé l’Ouragan de Pikine le 1er août 2010. L’année suivante, il a croisé le fer avec Tyson, un ex-roi des arènes, le 30 juillet 2011. Une chute sur la tête a presque enterré le Cheikh devenu entre-temps Roi du sport-Business.
Balla Gaye 2 bat Yékini
 Puis vint le tour d’une autre icône en la personne de Yékini resté 15 ans sans enregistrer la moindre défaite. Balla Gaye 2 a mis un terme à une sorte le règne de la monotonie puisque Yakhya Diop ayant croisé et battu des champions de sa génération plusieurs fois de suite. Le 22 avril 2012, Balla Gaye 2 a porté un coup d’arrêt à ce règne sans partage.
Bombardier, une exception à la règle
Bombardier (Mbour Bombardier)
Le B52 qui a aussi été Roi des arènes, n’a jamais croisé la route de Balla Gaye 2. Il est le seul parmi les icônes à n’avoir pas concédé de défaite face à Balla Gaye 2. Leur combat est sur toutes les lèvres. Ils peuvent en découdre la saison prochaine. Si le Lion de Guédiawaye croise Bombardier, il boucle la boucle avec des champions dont l’évocation du nom faisait trembler l’arène il y a quelques années.
MKONÉ

Aucun commentaire: