dimanche 23 juin 2013

Mini-judo : Aïssatou Mbène Mboup

Excellente à l’école et sur le tatami

Aïssatou Mbène Mboup (COMICO)

Incroyable mais vrai. Agée seulement de 13 ans, Aïssatou Mbène Mboup a déjà 10 ans d’expérience en pratique du judo. Le samedi dernier au 30ème tournoi de mini-judo du club arts martiaux jeux et loisirs (AMAJELO), elle a décroché la médaille d’or dans la catégorie des benjamines (13 ans), s’affichant déjà à son jeune âge, comme l’une des futures grandes championnes que le Sénégal ait connu. A l’école, Mbène est aussi excellente...
 
«Elle avait 3 ans lorsqu’elle a commencé à pratiquer le judo dans mon club» informe Me Cheikh Tidiane Fall, responsable du judo club Comico de Ouakam. Meilleure combattante de toutes les catégories qu’elle a traversées depuis les poussines, pupilles pour évoluer chez les benjamines à ce jour, Aïssatou Mbène Mboup est quasiment imbattable. Elle a surtout remporté la médaille d’or dans tous les tournois et festivals de mini judo du Sénégal auxquels elle a pris part. «Elle est assidue aux entraînements, travailleuse, disciplinée, attentive et très responsable déjà à son âge. Depuis 10 ans qu’elle est avec moi, je ne lui ai, jamais fait de reproche» explique Me Fall.
Elève en classe de 5ème à l’établissement Anne Marie Javouhey, la championne est également exemplaire et excellente à l’école avec une moyenne de 17/20. «Depuis que je participe aux compétitions, je n’ai perdu qu’une finale et une demi-finale. A l’avenir, je veux devenir championne d’Afrique et championne du monde» apprend-t-elle. Pour l’instant avec ses 10 ans de pratique et son grade de ceinture violette, Aïssatou Mbène Mboup est une bête noire pour ses concurrentes. Et par manque d’adversaires dans sa catégorie, la protégée de Me Fall hérite souvent de combattants males ou des filles de catégories supérieures. Mais audacieuse, avec ses qualités de judokate chevronnée au bagage technique incroyable, elle les bat à plate couture comme elle l’a fait le samedi passé face à son adversaire visiblement plus grande et plus forte. Mais c’est avec un ogoshi ippon (chute valant 10 points) qu’elle s’est débarrassée de son vis-à-vis pour remporter la médaille d’or.
Par ailleurs, au sortir de la compétition, Comico a occupé la 2ème place derrière AMAJELO avec 17 médailles (6 en or, 5 en argent et 6 en bronze).
MKONÉ

1 commentaire:

Jean paul Diouf a dit…

BONNE CONTINUATION PETITE MBENE