jeudi 2 mai 2013

Karaté: Diéo Wane pulvérise toutes les catégories

Karaté : Médaillée d’or par équipes et en individuel
Diéo Wane (Centre Sauvegarde)
Diéo Wane a décroché le titre national dans toutes les catégories. Lors des championnats nationaux en kata, où elle a fini de se révéler le dimanche 21 avril dernier, 
la pensionnaire du club Sauvegarde de Guédiawaye a décroché deux médailles d’or en individuel dames et par équipes chez les seniors. Désormais, elle lorgne l’Afrique et le monde.
S’il y a une combattante qui était aux anges le dimanche 21 avril dernier au stadium Marius Ndiaye, c’est bien Diéo Wane. Ceinture noire 1ère Dan, cette ancienne basketteuse reconvertie karatéka n’a plus rien à prouver au Sénégal. Et son expression après son sacre est hautement révélatrice : «Enfin le titre chez les seniors !». Soit, pour celle qui a choisi les katas comme moyen d’expression au lieu du kumité, le couronnement d’une carrière déjà riche. «En cadettes et juniors, j’ai été championne du Sénégal. Il me fallait le titre chez les seniors dames. Maintenant, c’est chose faite, je suis très fière. Et je dois tout ceci à mon Maître Bouna Ndao, chez qui j’ai tout appris depuis 1998 date à laquelle j’ai débuté le karaté», jubile-t-elle.
Très déterminée à décrocher enfin ce titre chez les seniors, Diéo Wane n’hésitait pas à aller souvent s’entraîner avec les meilleurs en kata, précisément au club Gendarmerie où elle aime côtoyer le «seigneur des Katas» Pape Ousseynou Ndiaye, double champion (2012-2013) chez les seniors garçons. «Il m’a beaucoup aidée», révèle-t-elle. Aujourd’hui malgré cette distinction, Diéo ne peut s'empêcher de ressentir ce pincement au cœur : «Ce que nous déplorons, c’est qu’il n’y a pas un retour financier. À part les médailles d’or et les trophées qu’on nous décerne. Ce n’est pas encourageant». Il n’empêche que Diéo Wane reste avant tout une patriote, promettant notamment de s’«entraîner davantage» dans l’espoir d’être sollicitée pour les compétitions internationales.
MK

Aucun commentaire: