vendredi 24 mai 2013

15ème édition drapeau du Chef de l’Etat

Qui pour succéder à Fatick, Assurance et Ongué Ndiaye ?
Lutte simple
La 15ème édition du Tournoi de lutte simple dotée du drapeau du Chef de l’Etat aura lieu ce week-end. Callée du 24 au 26 mai 2013 dans la capitale du Rail (Thiès), la compétition, la plus illustre du pays en lutte simple regroupera de nombreux lutteurs venus de toutes les 14 régions du pays...

Alors quelle région pourra succéder à Fatick, championne sortante de la 14ème édition à Louga ? Réponse dans quelques heures.
La formule reste la même
Une grosse innovation avait été faite à Diourbel en 2010-2011 lors de la 14ème édition dudit tournoi. Outre le règlement africain qui avait régi l’ensemble de la compétition, le trophée ne s’octroyait plus en open pour récompenser un seul individu, mais la formation (5 lutteurs) d’une région. Avertis et imprégnés depuis le Tournoi Ndef Leng, Tournoi CEDEAO, tous les lutteurs du pays n’ont pas été dépaysés à Diourbel (6 au 8 mai 2011). Alors cette formule reste de mise. Interdiction d’agripper le nguimb de l’adversaire, 3 appuis, synonyme de chute et bien d’autres…
La région de Fatick pour un doublé?
Entrée dans l’histoire en 2010-2011 pour avoir été la toute première région à remporter par équipe la plus illustre compétition au niveau national, la région de Fatick est fin prête pour défendre son titre ce week-end. Pour ce faire, comme par enchantement, tous les 5 lutteurs qui la constituaient lors de la 14ème édition, sont revenus cette année. Ce choix au niveau de Fatick a-t-il été fait par consensus ou bien ils ont obtenu le sésame à l’issue des éliminatoires comme dans toutes les autres régions ? Que ce soit l’un ou l’autre, en tout cas, Cheikh Ndiaye (65 kg), Moussa Fall (76 kg), Birama Ndour (85 kg), Fodé Sarr (100 kg) et Saliou Diomaye Diouf (120kg) qui défendent les couleurs de Fatick, sont jugés être parmi les lutteurs les plus performants par le CNG d’autant plus qu’ils composent l’équipe nationale du Sénégal en lutte simple, sauf Birama Ndour bien sûr. Fatick est donc bien partie pour succéder à elle-même et faire le Door Dooraat. Mais attention, il ne faut pas tomber dans l’optimiste béat, car des surprises existent toujours.
Qui succédera à Assurance et Ongué Ndiaye ?
Le drapeau s’obtient par équipe certes en lieu et place de l’Open, mais les autres catégories traditionnelles demeurent. Il s’agit de bataille chez les lourds et els légers. Lors de la 14ème édition, deux phénomènes avaient posé leur empreinte sur l’édition. Le triplé historique d’Assurance (Mapathé Diop) qui avait remporté la compétition à Saint-Louis (2008-2009), Louga (2009-2010) et Diourbel (2010-2011) chez les lourds et de l’autre côté, la prestation incandescente d’Ongué Ndiaye qui avait fait un parcours sans faute jusqu’à remporter le trophée en légers.
M.KONÉ

Aucun commentaire: