vendredi 1 février 2013

Après Baboye, Tyson, Tonnerre, Ama Baldé et Yawou Dial

Boy Niang 2, le 6ème lutteur Pikinois sous le coup d’une sanction
Boy Niang 2
La sanction de Boy Niang 2 de l’école de lutte Boy Niang a été revue la baisse. Cloué pour 5 ans suite à une agression perpétrée sur Zoss (Door Dooraat) le vendredi 20 juillet 2012 lors d’un face-à-face, sa peine a été allégée et ramenée à 18 mois de suspension...
C’est le sixième (6ème) lutteur originaire de Pikine à tomber sous le coup d’une peine aussi lourde après Baboye (Pulaar), Tyson (Boul Faalé), Tonnerre (Pikine Mbollo), Ama Baldé (Pikine Falaye Baldé) et Yawou Dial.

Il y a certes d’autres sanctions pécuniaires propres à tous les lutteurs, mais ces 6 lutteurs de Pikine se sont illustrés par la lourdeur de leur sanction.

Baboye répand de l’urine sur Rock Mbalax et prend 6 mois
Balla Bèye 2, alias Baboye
Le 1er lutteur Pikinois à prendre une grosse peine fut Balla Bèye 2 (Pulaar) en 1999. Un lutteur proche parent de Baboye disputait un combat contre Rock Mbalakh, actuel sociétaire de Pencum Ndakaru, Pape Cissé (Pikine) en l’occurrence. Dans les préparations mystiques d’avant combat, le Mbarodi de Pikine est allé jusqu’à répandre des urines sur Rock Mbalakh. Le CNG n’avait pas hésité à utiliser le bâton pour le frapper. I avait écopé de 6 mois. Le Mbarodi interdit de lutter avait effectué un voyage en Italie pour passer le temps avant de revenir.
Tyson manque de respect aux arbitres et pend 3 ans
Tyson (Boul Faalé)
Le second Pikinois fut Tyson (Boul Faalé). Il brillait de mille feux à l’époque. Dans son combat retour contre Bombardier le B52 de Mbour qui l’avait mis KO le 25 décembre 2002, Tyson s’était illustré négativement. Le combat avait eu lieu à Demba Diop le 7 janvier 2007. Après une chute litigieuse, les arbitres avaient demandé la reprise du combat aux deux mastodontes. Tyson qui avait jugé que c’était lui le vainqueur avait refusé de reprendre le combat. Pire, il avait quitté le stade malgré les injonctions des arbitres. Il a écopé de 3 ans de suspension.

Tonnerre donne un coup irrégulier et s’éclipse 6 mois
Tonnerre (Pikine Mbollo)
Le Dragon Rouge de Pikine est le 3ème lutteur de cette localité à payer pour l’indiscipline dans l’arène. C’était lors de la première journée de lutte organisée par le promoteur Serigne Modou Niang le 27 novembre 2010. Tonnerre était venu avec sa stratégie de prédilection qui est la bagarre, tandis que Papa Sow essayait de lui imposer la lutte simple. Le Fassois tente dans le feu de l’action de sortir sous l’aisselle de l’adversaire afin de le ceinturer. Tonnerre résiste, enclenche un mbott mal appliqué et les deux lutteurs se retrouvent au sol non loin des sacs. L’arbitre intervient en sifflant l’arrêt du combat.
Mais contre toute attente, pendant que Papa Sow était debout auprès de l’arbitre central, Tonnerre, de façon délibérée, lui assène un coup au visage. Le Fassois s’écroule et remporte le combat par disqualification devant son adversaire qui par la suite se fait suspendre pour une période de 6 mois.
Ama Baldé revient avec son Boa et écope de 12 mois
Ama Baldé (Pikine Falaye Baldé)
Le fils de l’ancien lutteur Falaye Baldé a aussi été sanctionné par le CNG pour avoir désobéi aux textes qui interdisaient les animaux dans l’arène. Ama Baldé, pour faire son show, était venu avec un serpent boa le 4 juillet 2009 lors de son combat contre Baye Peulh de Rock Énergie. Il avait été averti et sommé de ne plus refaire cela. Mais au mépris des textes, il avait récidivé le 15 juillet 2011 en ramenant le même reptile dans l’arène. Le CNG avait sorti cette fois le bâton pour lui assener une correction et le rappeler à l’ordre avec une suspension de 12 mois: 9 mois fermes et 3 mois avec sursis.

Yawou Dial distrait Mbaye Diouf et prend 9 mois
Yawou Dial (Pikine Mbollo)
Le Roi des 4èmes combats est le 5ème lutteur de Pikine à écoper d’une sanction. Il s’était illustré négativement le jour du choc Mame Balla (Pikine Mbollo) / Mbaye Diouf (Baol) le 27 novembre 2011. Alors que les deux lutteurs s’adonnaient chacun à sa préparation mystique, Yawou Dial s’approche à l’improviste et s’empare d’une des bouteilles contenant une potion mystique de Mbaye Diouf, adversaire de son coéquipier et la détruit. Le CNG a encore sorti le bâton pour asséner le coup au guignol qui avait été écarté de l’arène durant 9 mois, dont 6 avec sursis.
Boy Niang 2 assomme Zoss et s’en sort avec 18 mois
 
Zoss assommé par Boy Niang 2
Le fils de De Gaulle est donc le 6ème lutteur de la même localité à écoper d’une suspension. Mais il faut rappeler que c’est aussi le premier qui a commis une faute aussi grave en s’emparant d’un gourdin pour assommer un autre lutteur, en la personne de Zoss de l’écurie Door Dooraat au sortir de leur face-à-face du 20 juillet en direct à la RTS.
Cet acte avait révolté le monde l’arène. Il avait d’abord écopé d’une sanction de 5 ans qui sera aussi étendue à son écurie qui prend 3 ans, tout comme son père (3 ans) et son manager simplement averti. Mais après moult interventions et des actes posés par le lutteur lui-même, le CNG a revu la peine à la baisse. Un an et demi désormais sans lutter. Ce n’est que le 28 juillet 2013 qu’il aura fini de purger cette peine.
Nanejeae

Aucun commentaire: