vendredi 4 janvier 2013

Siteu, Sa Thiès et Ama Baldé

Ces 3 phénomènes révélés par Mouniang Productions
La structure Mouniang Productions du promoteur Serigne Modou Niang est un véritable laboratoire de champions. La grande majorité de ces jeunes champions qui font la joie de l’arène, des amateurs et qui font courir les promoteurs aujourd’hui, ont été révélés par Mouniang productions. Siteu (Lansar), Sa Thiès (Double Less) et Amama Baldé (Falaye Baldé) ont tous fait leur 1ère apparition sous la houlette de la structure Mouniang Productions.
Ama Baldé arrive sous Cheikh Nguirane / Pape Fall
L’homme au serpent Boa a signé son arrivée dans l’arène sous le choc Cheikh Nguirane (Pikine Mbollo) / Pape Fall (école Lang Sané) du 9 novembre 2008. Le combat était monté par Serigne Modou Niang. C’est donc ce jour qu’Ama Baldé a véritablement débuté sa carrière en effectuant ce combat préliminaire qui l’avait opposé à Oussou Ndiaye de l’écurie Sope Naby qu’il avait battu en 24s. Et depuis cette date, il poursuit son chemin dans l’arène.
Siteu se signale sous Bébé Saloum / Mansour Diop 2
C’est aussi sous le duel Bébé Saloum ex-sociétaire de Thiaroye Gare / Mansour Diop 2 (Diamaguène Sicap Mbao) que Siteu le Phénomène de Lansar a fait son apparition. Lui aussi été mis sur orbite par le promoteur Serigne Modou Niang qui lui a donné sa chance le 25 décembre 2009 lors du combat phare qui a vu la victoire de Bébé Saloum sur Mansour Diop 2. Dans les phases préliminaires, il avait battu son adversaire Mbaye 20 ans, de Bargny ce même jour.
Sa Thiès fait parler de lui sous Bazooka / Boy Sèye
C’est à Ziguinchor au stade Néma Cadior que Sa Thiès, fils de Double Less a fait sa 1ère sortie en lutte avec frappe. C’est en combats préliminaires qu’il s’était débarrassé de Boy Diouf (Thiaroye) pour se signaler. Lui aussi avait été engagé pour la première fois par Mouniang productions le 22 février 2009 quand il battait son adversaire Boy Diouf. Le grand combat du jour opposait Bazooka (Mbour Mbollo) à Boy Sèye (Jaxaay Mbollo). C’est Bazooka qui avait tiré à bout portant sur Boy Sèye.
Tous ces jeunes lutteurs devenus de véritables phénomènes aujourd’hui, ont reçu le premier coup de pouce de Serigne Modou Niang avant de prendre leur envol dans l’arène. Bien d’autres non cités ici, ont aussi été révélés par la structure Mouniang productions qui à ce titre, demeure une fabrique, un véritable laboratoire de jeunes champions.
Nanejeae

Aucun commentaire: