dimanche 27 janvier 2013

Blé Goudé méditait déjà sur son sort...

Blé Goudé photographié en cachette au Ghana à quelques jours de son arrestation

                Sous le régime de l’ex-président Laurent Gbagbo, Blé Goudé Charles était un intouchable, un Tout-puissant. Appelé le Général de la Rue, il a semé une véritable terreur en Côte d’Ivoire plus de 10 ans durant...

Incitant à la révolte, saccageant des biens privés et publics, pillant et tuant des citoyens ivoiriens ou étrangers. Le seul nom de cet homme suffisait à faire trembler la nation et l’armée ivoirienne où le Chef d’Etat Major des Armées en personne, prenait parfois des ordres auprès de cet homme…
                Lorsqu’Abidjan était tombé aux mains des Forces Nouvelles, Blé Goudé, avait pu (par on ne sait quel moyen), trouver refuge à l’étranger. Frappé depuis des années par un embargo lui interdisant de voyager en Europe, il s’était établi en Afrique et très régulièrement annoncé au Bénin, Togo, Sénégal et Gambie. Mais c’est finalement au Ghana qu’il a été interpellé suite au mandat d’arrêt international lancé contre lui. Dans son asile, il se plaisait à faire des sorties incendiaires dans la presse (RFI). Continuait de narguer et d’invectiver le pouvoir en place. Se permettant même de dire : «Il paraît qu’il y a un mandat d’arrêt international lancé contre ma personne. Mais sachez que Konan Bédié avait également lancé un mandat d’arrêt international contre Alassane Ouattara en son temps». Ridicule !
                Il paraît que ses ressources se sont asséchées lorsqu’en exil, l’un de ses accompagnateurs a volé son coffre-fort. Ce dernier vit désormais en Angleterre avec cette fortune du Général de la Rue. Cloué au Ghana, Blé Goudé vivait de mandarines, pain sucré et de maïs (voir photo). Il était parfois obligé de s’isoler pour prier…se confiait même aux rivières et marigots (Voir photo). Vivant désormais comme un Rat alors qu’il a vécu 10 ans durant comme un Lion, toutes les barrières se sont écroulées autour de lui. Cela a facilité son arrestation.
                10 ans de tueries, il est temps maintenant de payer. Chaque chose a une fin. Le règne de Gbagbo et Blé Goudé est fini comme finira celui d’Alassane Ouattara. On parle certes de réconciliation, mais cela sous-entend aussi Justice. Que justice soit faite, car Charles Blé Goudé doit boire le calice de sa criminalité jusqu’à la lie.
Mamadou Koné

Aucun commentaire: